Le jumelage Haïti

La paroisse Notre-Dame-de-Nantes est jumelée avec la paroisse Notre-Dame-des-Anges à Port au Prince (Haïti). Un groupe de paroissiens participe à la construction d’une école dans le quartier de Canaan où vivent plus de 300 000 déplacés suite au séisme de Janvier 2010.

Brigitte Ferry
brigitte.ferry44@gmail.com

Articles tirés du journal NDN

Confiance Haïti

Association née d’un élan du cœur le 22 avril 2010, suite au drame vécu par nos amis haïtiens, Confiance Haïti vient de fêter son dixième anniversaire.

L’entête de chacun de ses courriers est  ce logo dessiné par Mélaine : une  main tendue vers l’infini,  sur  fond rouge, symbolisant la passion ou l’amour,  afin d’ « offrir un avenir ».

Car, dans  cette aventure,  tout se joue non seulement dans la relation mais aussi dans  la confiance  qui surgit dès que l’on entre dans l’espace du va et vient de la rencontre.

Confiance en Dieu, confiance en l’homme, confiance en l’avenir.

Pour Confiance Haïti,  tout a commencé au lendemain du séisme par un  beau témoignage du peuple haïtien,  relevant la tête et priant Dieu devant les caméras du monde entier.

« Grâce à Dieu », « si Dieu veut », « avec l’aide de Dieu »… Confiance en Dieu, omniprésent dans le quotidien de ce peuple.

Confiance en Dieu qui nous appelle à vivre une formidable aventure, sur un  chemin  inconnu  tout au long duquel  seule la confiance permet d’avancer.

Confiance en l’homme  et en sa capacité à établir des liens. Elle renvoie chacun à son histoire personnelle et  ne survit que si l’on accepte que l’autre ait ses zones d’ombres et ses faiblesses. Elle donne la force d’affronter et  de surmonter les épreuves.

Confiance en l’homme, croire que chacun tiendra ses  engagements  et n’abusera pas de son avantage.

Confiance en l’avenir. En donnant un autre rapport au temps, elle rend l’espace des possibles toujours ouvert. Elle permet alors de ne pas s’enfermer dans un univers clos où rien n’est réalisable, de sortir de la paralysie ou de la peur et de contourner les obstacles, même si elle ne met pas à l’abri de la déception.

Confiance en Dieu, confiance en l’homme, confiance en l’avenir  permettent de partager l’affection, l’amitié, les espoirs, les joies et les peines, les préoccupations et les projets, les désirs et les sentiments. La confiance se  construit  dans la patience, la durée et la fidélité.

■ Brigitte Ferry
NDN 26

Pour en savoir plus : brigitte.ferry44@gmail.com