Le jumelage Haïti

La paroisse Notre-Dame-de-Nantes est jumelée avec la paroisse Notre-Dame-des-Anges à Port au Prince (Haïti). Un groupe de paroissiens participe à la construction d’une école dans le quartier de Canaan où vivent plus de 300 000 déplacés suite au séisme de Janvier 2010.

Brigitte Ferry
brigitte.ferry44@gmail.com

Articles tirés du journal NDN

Jwaye Nwèl*

Noël, quelle espérance ?

Quelle espérance pour Haïti qui s’enfonce dans le chaos.

Dans une récente intervention, Monseigneur Jean Dénisord, évêque haïtien,  décrit la détresse dans laquelle sont les Haïtiens depuis plusieurs mois : « Personne ne peut sortir. Nous sommes enfermés dans nos maisons. Toutes les routes sont bloquées. Même en cas d’urgence, les ambulances et les voitures de secours ne peuvent se déplacer. Nous n’avons pas de carburant. Les marchés ne fonctionnent pas. Les écoles ont été fermées dans tout le pays. La situation affecte toute la nation. »

« Existe-t-il une violence plus atroce que celle de vivre constamment dans l’insécurité ? Y a-t-il pire que la misère noire qui enlève tout espoir ? », se demandent les évêques haïtiens qui affirment haut et fort qu’ « aucun peuple ne doit accepter la misère, la pauvreté, la violence de manière défaitiste. »

Dans ce contexte, ils lancent un appel à l’unité du peuple pour lutter contre « l’insécurité, la corruption, l’impunité, la violence et tous les germes de mort». «  Dieu nous a créés pour la vie. Pour cela, nous avons le droit d’exister et de vivre dignement », clament-ils

Le peuple haïtien fait  un voyage difficile et douloureux à travers le désert  et,  malgré tout,  porte en lui l’espérance : demain sera meilleur.  « On espère que ça ira mieux un jour », nous écrit sœur Véronique.

A Noël, Dieu nous invite  à être des sentinelles afin que nos amis ne sombrent pas dans le désespoir. Il nous incite  à répondre à la demande des évêques : « S’il vous plaît, priez pour nous. Nous savons que Dieu est avec nous, mais parfois nous nous sentons découragés. Nous avons besoin de vos prières. »

A Noël,   Dieu  nous invite à entretenir la flamme de l’Espérance. Jwaye Nwèl

Joyeux Noël en créole haïtien

■ Brigitte Ferry
NDN 24

*Joyeux Noël

Pour en savoir plus : brigitte.ferry44@gmail.com